Signaler une absence !

Deux possibilités s'offrent à vous : Une boite vocale sur laquelle nous vous demandons d'enregistrer : - votre nom et prénom - le motif de votre absence - le nom de votre centre/corps - le nom, le lieux et la date de la formation pour laquelle vous n'êtes pas disponible.
09 71 00 68 48

Un formulaire en ligne a remplir en suivant ce lien :
Remplir le formulaire en ligne

Fonctionnement du cerveau, posture du formateur et approche par compétence (APC)

. Posted in Le monde de la formation

Notre corporation est en train de vivre une profonde modification de ses approches pédagogiques. En passant du concept de la formation construite sur les contenus (matières, doctrines, techniques, outils, …) à l’approche par compétences (APC), de nombreuses interrogations existent. Nos propres représentations, notre vécu peut légitimement nous amener à nous poser des questions sur l’efficacité de ce nouvel angle de vision. Si la litérature sur "les résultats" de l’approche APC est encore confidentielle, arrétons nous sur un ouvrage qui évoque à la fois le fonctionnement du cerveau mais également les notions de manière d’apprendre, de comprendre.

A travers quelques phrases extraites du livre d’Oliver Houdé dénommé « apprendre à résister » Edition Le pommier 2014, interrogeons-nous sur les pratiques pédagogiques des formateurs.

... l’évolution de l’imagerie médicale, des sciences cognitives et de l’informatique ont permis de progresser dans l’analyse du mode de fonctionnement de notre cerveau.

Celui-ci, composé de 3 systèmes cognitifs. Le premier (1) fonctionne de façon automatique, heuristique et intuitive, le second (2) est plus lent, logique et réfléchi. Le troisième (3) arbitre au cas par cas les 2 premiers notamment en assurant l’inhibition du 1 afin de « laisser raisonner » le 2, ce qui permet la mise en place d’algorithmes de réflexion ...

3 systèmes cognitifs Image source Sciencehumaine.com

Le système 1 est sous influence des biais d’appariement, de représentativité, de croyance, ... De nombreux exemples dans le livre d’Olivier Houdé démontrent combien nous avons une tendance à comparer, à nous ancrer sur nos représentations, nos expériences, nos croyances. L’incidence est de laisser le système 1 décider, répondre, agir sans prendre le temps de la réflexion.

... Pour la théorie de la résistance cognitive (inhibition), il faut développer la capacité du système 3 à résister aux décisions du système 1.

Le cerveau doit apprendre à résister à ses réponses impulsives, trop rapide, et à ses erreurs cognitives. Résister pour raisonner ! ...

Revenons dans le champ de la formation ! Dans le long chemin de l’apprentissage, à la lumière de ces propos, nous pouvons mesurer combien pour l’apprenant à travers le mode d’exploitation de son cerveau, il y aura une influence sur sa capacité d’apprendre et sur sa progression.

Olivier Houdé expose que la représentation géométrique de l’apprentissage souvent imagée comme une succession d’acquisitions en différents stades progressifs (l’escalier) semble plutôt à considérer comme biscornue, non linéaire, comme un paysage avec des bosses, des puits, des sommets, des chutes, des plats, …

La fonction du formateur suppose une attitude clinicienne pour mesurer sur "quelle partie du chemin est l'apprenant ?" Monte-t'il ? une phse plate ? en cours de descente ? L'objectif sera alors d’affiner la pédagogie et de choisir la bonne façon de faire développer des capacités. Souvent le conflit cognitif est intimement lié à la façon dont on pose le problème plutôt que le problème seul.

Ce livre fournissant de nombreuses références d’études scientifiques, d’ouvrages, illustre combien l’art de l’activité pédagogique est à relier aux capacités d’analyse, de compréhension, d’adaptation, d’imagination, de reformulation des formateurs en plus des compétences et des connaissances techniques, didactiques.

Au-delà du choix d'une méthodologie pédagogique, ces travaux nous éclairent et argumentent la notion de posture des intervenants vis à vis des apprenants. 

Un ouvrage à lire ...